La parole menacée / Entretien avec Sandra Bornand (2/2)

Mardi, janvier 12th, 2010

« Ce qui m’a vraiment donné envie d’étudier cette parole du griot, c’est tout d’abord ma rencontre avec Dialba. » se souvient Sandra.

Puis, la question centrale de mon travail est venue d’une observation : un jour, lors du mariage d’un membre de la famille parmi laquelle je vivais, j’ai vu le jeune marié trembler à l’écoute de sa généalogie. J’ai alors demandé ce qui se passait et les gens autour de moi m’ont dit que c’était normal. J’ai alors voulu comprendre ce qui provoquait de tels tremblements et ce qui se jouait à ce moment. Ceci m’a amenée sur la piste du pouvoir du jasare et de sa parole : alors qu’il est clairement considéré comme “inférieur” au noble, il prend tout à coup pouvoir sur lui et cela grâce à sa parole

(suite…)

Pr. Alain Sanou : « Les cours de littérature orale n’intéressent pas les étudiants. »

Mercredi, décembre 23rd, 2009

 

La conservation du patrimoine oral burkinabè ?   » Pfff. C’est comme si nous étions en train de brûler nos châteaux de la Loire. »  Peu d’espoir dans cette réponse chambordienne, inspirée sans doute par les années qu’Alain Sanou a passé sur les bancs de l’Université de Tours à étudier l’ethno-linguistique.

(suite…)