Ami Koïta, diva mandingue

Jeudi, décembre 10th, 2009

 Ami Koita

ENFIN ! Une griotte ! Il était temps, me direz-vous.

Toujours encadrées, toujours au second plan, femmes de griots avant d’être griottes, celles croisées avant Ami laissaient la parole aux hommes. Je voulais donc profiter de mon séjour à Bamako pour rencontrer des femmes indépendantes, des griottes célèbres, celles dont les cassettes grésillent partout, dans les bus, les taxis, les cafés, celles qui font la une des magazines locaux. Mah Kouyaté numéro 1, Oumou Sangaré, Babani Koné ou Ami Koïta.

Mes méthodes d’approche n’ont pas été fructueuses. Les jours passaient. Messages sur répondeur. « Rappelez demain, rappelez la semaine prochaine »…

Et voilà qu’en deux jours, mes deux derniers jours à Bamako, les griottes semblent tomber du ciel !

(suite…)

Ibrahima Diabaté, jeune griot de Kéla

Mardi, décembre 8th, 2009

Ibrahima Diabaté à Siby

De cette escapade d’un jour à Siby, moins de cent kilomètres au sud-ouest de Bamako, je n’attendais qu’un peu de calme et de verdure loin de la poussiéreuse capitale. Cherchant un guide pour une promenade dans les monts Mading, j’y ai rencontré par hasard Ibrahima.

Ibrahima comment ? « Diabaté. »« Tu es griot alors ? » « Merci !* »

Et pas n’importe quel griot Diabaté ! Un Diabaté de Kéla.

(suite…)

Saut de puce à Kita (diaporama)

Mercredi, novembre 18th, 2009

kitaaa

Kita. Berceau des griots mandingues. Dommage que personne n’ait pu me dire pourquoi tant de grands djelis venaient de Kita. « Ils ont aimé la ville« , m’a-t-on dit. Ou sa colline rassurante. Bloc rougeoyant qui change de teinte au fil des heures et d’où sort chaque année une sorcière.

(suite…)

Sur un air mandingue…

Jeudi, octobre 22nd, 2009

A la demande de Joseph : un extrait de kora joué par D.M. Cissokho. Je ne l’avais pas mis en ligne tout simplement parce que… je n’avais pas encore compris comment le faire ! Bonne soirée à tous.