Ne dites plus « griot », dites « communicateur traditionnel »

Vendredi, novembre 6th, 2009

Youssou Mbargane Mbaye

Puisque le griot « sait dire et faire faire », pourquoi ne pas mettre ses talents de communiquants au service de politiques publiques ?

Recyclant l’idée des « persuadeurs du village », le réseau national des communicateurs traditionnels du Sénégal est créé en 1997.

(suite…)

Cap vers le nord : Dakar – Saint-Louis

Lundi, octobre 26th, 2009

Gare routière Dakar

Parce qu’il faudra bien atteindre Niamey un jour, j’ai quitté Dakar ce matin, à contrecoeur. Je réalise que le voyage sera ponctué de petites morts. Des villes où l’on prend ses repères et qu’on ne reverra pas de sitôt. Des « au revoir, à bientôt » qui ne se réaliseront pas avant longtemps.

Mais déjà les faubourgs de Dakar laissent place à la terre rouge et sablonneuse piquée du vert des baobabs et la route défilent sous les roues du taxi « 7 places ».

Louga

Je me suis arrêtée à Louga, ville blanche posée sur le sable. Je n’en ai vu que quelques rues avant de m’engouffrer dans la pénombre rafraichissante du salon de Youssou Mbargane Mbaye, conseiller municipal, vice-président de l’Association des communicateurs traditionnels. Et griot, forcément.

Gare routière LougaAprès un long entretien, nouveau taxi 7 places. Direction Saint-Louis. Mais les passagers manquaient et il a fallu attendre une heure que la voiture soit pleine (soit neuf personnes, logique). Moi qui m’étais promis de ne pas débarquer dans une ville nouvelle seule et en pleine nuit !

Seule, je ne le suis jamais vraiment. Le taxi débordait des boubous colorés de six femmes qui m’ont prise en charge comme une enfant jusqu’à l’auberge.

De Saint-Louis je n’ai donc rien vu. Un pont illuminé. Une douce torpeur loin de l’agitation dakaroise. Et un cybercafé moite et, semble-t-il, très prisé des moustiques !