Kayes-Bamako en musique !

Jeudi, novembre 12th, 2009

Lever du jour à Kayes

5h45 / Kayes. Il fait juste bon. La température idéale, c’est ça la récompense pour ceux qui se lèvent tôt ici. En attendant l’heure du départ, on avale vite un sandwich ou un oeuf (!), on dort, on prie ou on jette un oeil à la petite télévision posée dehors. Dans la soute, des sacs de riz, de farine et deux boucs (les vilaines bêtes n’ont pas voulu bêler pour moi). Et avant d’entamer la longue route, un air d’Ami Koïta pour bercer le chauffeur.

(suite…)

Dama Sacko (2) « L’individu n’existe pas en Afrique »

Mercredi, novembre 11th, 2009

Adama Issa Sacko

Quand je suis retournée voir Dama, j’avais très envie qu’il me parle de gris-gris, de têtes de singes séchées, de sang de poule et de vilains sorts.

J’ai dû mal à croire aux histoires d’hommes transformés en animaux, de serpents qui font des kilomètres en une nuit, de filtres d’amour…mais mine de rien, j’évite toujours de passer sous les échelles, je n’aime pas trop que l’on ouvre les parapluies à l’intérieur, je ne retourne jamais le pain et je jette du sel un peu partout quand j’en renverse. On ne sait jamais.

(suite…)

Boubacar, mon sauveur

Lundi, novembre 9th, 2009

Boubacar

Toute contente de mon entretien avec un djeli (griot) local, je me précipite hors du taxi pour acheter une recharge pour mon téléphone malien. Jusque là tout va bien. La main au fond de mon sac pour attraper l’argent.

Je ne sens plus le cuir de mon porte-monnaie. Panique.

(suite…)

Promenade dominicale à Kayes (diaporama)

Dimanche, novembre 8th, 2009

Rue de Kayes

Dans les ruelles brûlantes de Kayes, des enfants ont tenté de m’apprendre quelques mots en bambara. Et ils se sont moqués. Chez eux, on parle poular, soninké, sérère, wolof… Dehors, c’est le bambara qui prime. Et à l’école, les leçons sont en français. Alors forcément.

(suite…)