Dama Sacko (2) « L’individu n’existe pas en Afrique »

Mercredi, novembre 11th, 2009

Adama Issa Sacko

Quand je suis retournée voir Dama, j’avais très envie qu’il me parle de gris-gris, de têtes de singes séchées, de sang de poule et de vilains sorts.

J’ai dû mal à croire aux histoires d’hommes transformés en animaux, de serpents qui font des kilomètres en une nuit, de filtres d’amour…mais mine de rien, j’évite toujours de passer sous les échelles, je n’aime pas trop que l’on ouvre les parapluies à l’intérieur, je ne retourne jamais le pain et je jette du sel un peu partout quand j’en renverse. On ne sait jamais.

(suite…)

Dama Sacko (1) Petit cours sur la djeliya*

Mardi, novembre 10th, 2009

Adama Issa Sacko

Un arbre zébré. Des calebasses bleues qui s’entrechoquent. Un tableau suspendu au vent.
A chaque rentrée d’argent, Adama Issa Sacko ajoute quelque chose à son futur centre culturel Tumbin Fara.
Il a acheté le terrain en bordure de Kayes il y a des années. Dans dix ans, peut-être, son projet prendra vie. Une radio communautaire, un cours de danse traditionnelle, des ateliers pour artistes locaux.

« Dama » est producteur de spectacles. Il est surtout griot khassonkhé (prononcer rassonké). « Ah non ! Pas griot ! Djeli ! »

Ah oui. Maintenant que nous sommes au Mali, le grand pays des djelis, un petit cours introductif s’impose.

(suite…)