Pourquoi faire ce voyage ?

La colonisation et l’école « des blancs », l’islamisation et la loi coranique ainsi que l’économie de marché sont venus bouleverser les us et coutumes. Sans ressources, des griots sont devenus paysans, artisans, commerçants. D’autres craignant les menaces de certains imams ont cessé de conter et de chanter. Et devant les touristes, de « faux griots » s’emparent des instruments traditionnels et s’improvisent historiens.

Qui sont les petits-fils des griots d’autrefois ? Sont-ils toujours des conteurs prodiges capables de faire ressurgir les vestiges de l’Empire mandingue ? Sont-ils toujours consultés lorsqu’il y a un litige à régler ? Ou ignorent-ils tout du passé de leurs ailleuls ?

Beaucoup de questions et seulement trois mois pour aller de Dakar (Sénégal) à Niamey (Niger) et aller à la rencontre de ces fameux griots et griottes. Au programme : traversée du Sénégal, du Mali, du nord du Burkina-Faso et du sud du Niger. Rien que ça. Pourquoi ces pays-là ? Parce qu’un temps ils faisaient partie d’un même empire.

« Oui d’accord mais pourquoi l’Afrique ? » m’a-t-on demandé à plusieurs reprises. Aucune idée. Un fantasme. Des images. De la musique. Certainement beaucoup de clichés et d’idées fausses. Alors justement, il est temps de partir !